Rechercher
  

Vidéo du moment




Coordonnées

Partenaires
JPG - 5.7 ko
JPG - 35.3 ko
JPG - 8.1 ko
JPG - 14.1 ko
JPG - 13.2 ko
JPG - 8.5 ko
JPG - 11 ko
JPG - 9.7 ko
JPG - 9.1 ko
JPG - 22.9 ko
JPG - 30.7 ko
JPG - 28.2 ko
JPG - 6.3 ko
JPG - 2.3 ko
JPG - 23 ko
JPG - 1.9 ko

www.gouren.bzh





INTERNATIONAUX DE BACK-HOLD A GUINGAMP SAMEDI 29

mardi 25 février 2020.
 
Twitter Facebook Google Plus email
Guingamp accueillera samedi les Internationaux de Bretagne de Back-Hold (lutte écossaise). C’est la troisième fois que skol gouren Louargat prend en charge cette organisation en Argoat. Née en 2003 à Rostrenen, et plusieurs fois organisée à Carhaix, puis Guipavas et Quimper, cette compétition internationale a élu domicile à Guingamp en 2018. Elle constitue le championnat de Bretagne de Back-Hold.


 

Mais pourquoi donc la Fédération de Gouren organise-t-elle un championnat d’une autre lutte celtique ? Tout simplement parce que le Gouren et le Back-Hold sont les deux styles pratiqués dans les compétitions européennes organisées chaque année sous l’égide de la FILC (Fédération Internationale des Luttes Celtiques). Les lutteurs bretons excellent bien sûr dans leur domaine mais étaient souvent moins à l’aise avec la lutte de leurs amis anglo-saxons. C’est pourquoi la fédération bretonne a décidé de mettre sur pied ce championnat afin d’inciter les gourenerien à se perfectionner dans ce style qui n’est pas le leur.

JPG - 99.1 ko

La compétition sera de plus la dernière épreuve de sélection en Equipe de Bretagne pour les lutteuses et lutteurs candidats au championnat d’Europe Espoirs qui cette année aura lieu en Bretagne, à Guipavas précisément, les 11 et 12 avril prochains. Elle sera également un bon galop d’essai pour quelques équipes concurrentes européennes.

Le Back-Hold est une lutte spectaculaire et très rapide. Les adversaires s’enlacent, le menton sur l’épaule et les mains bloquées dans le dos de l’autre. Le premier qui tombe ou lâche les mains a perdu. Les matchs se gagnent au meilleur des 5 manches (au meilleur des 3 pour les jeunes) et se déroulent généralement en quelques minutes seulement. Trois arbitres vérifient les positions et les tombés et accordent ou non le point à chaque reprise. C’est très enthousiasmant pour le public qui peut suivre point par point chaque combat et assister à des envolées ébouriffantes.
Le championnat se déroule par catégorie d’âge et de poids, avec éliminations en poules puis demi-finales et finale. Deux tournois dits "toutes catégories" clôtureront en beauté la journée : un féminin et un masculin, par élimination directe.

JPG - 102.7 ko

190 lutteuses et lutteurs sont inscrits dont une trentaine d’étrangers : Anglais, Ecossais, Islandais, Hongrois et Suisses ont en effet répondu à l’invitation bretonne.
Les délégations étrangères seront présentes à Guingamp du vendredi au dimanche. Une séance d’entraînement en commun est d’ailleurs programmée le vendredi en fin de journée, à 18h00, dans la salle de lutte sur place.

JPG - 100.2 ko

Les épreuves se dérouleront samedi 29 février au complexe sportif Pierre-Yvon Trémel, La Chesnaye - Route de Corlay.
Pesée à 10h pour les benjamins et minimes, à 11h pour les cadets, juniors et seniors. Début des combats des jeunes vers 11h, des adultes vers 12h. Tournoi toutes catégories juniors et seniors en fin de journée.
Entrée libre, petite restauration sur place.

Twitter Facebook Google Plus email


Accueil | Réalisation | Webmaster | Copyright